Like most websites we use cookies. If you're happy with that, just carry on as normal - otherwise to find out more click here.
 
 
 
Search on the website:
Help Us Help Birds!
Home   ›   News   ›   Premiere edition de la JMOM
Print
Send to friend

Premiere edition de la JMOM

2020.05.20
Nature Mauritanie, en cette période de confinement a quand même célébrer la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs sous la thématique de l’année 2020 « les oiseaux connectent notre monde », qui met l’accent sur la nécessité de collaboration régionale et internationale sur les actions de conservation des oiseaux migrateurs et de leur habitats.
 Il est de coutume que Natmau manifeste son intérêt envers les oiseaux migrateurs et ceci depuis 2004. Malgré la situation sanitaire due à l’épidémie du Coronavirus qui a imposé une de déplacement dans presque tout le monde, Nature Mauritanie  a pensé aux mouvements naturels des oiseaux migrateurs, entre les zones humides qui ne sont pas concernés par la pandémie du Covid-19, mais s’exposent à la perte d’habitat, le changement climatique, l'empoisonnement, la pollution des eaux,  les lignes électriques et l'abattage illégal ; auxquels nous devront coordonner nos actions à travers le monde pour minimiser leur impact  sur les oiseaux migrateurs et les zones humides.
Le travail à distance reste le moyen adapté à la situation sanitaire pour continuer à produire malgré l’interdiction de rassemblement.
Ainsi, à travers la création d’un groupe Watsapp, en collaboration avec l’école NOURA, a permis à Nature Mauritanie d’avoir une discussion virtuelle avec nos partenaires pour les interpeler et les sensibiliser sur les problématiques liées à la migration des oiseaux d’eau. Lors de ce débat les écoliers ont manifestés leurs admirations à travers les objectifs, les types de migration, les distances à parcourir par les oiseaux migrateurs.
A l’issue de cette animation à distances les écoliers ont immortalisé l’événement en dessinant chacun depuis chez soi un oiseau de son choix.
Par ailleurs, nous avons produit des banderoles estampés « les oiseaux connectent notre monde » et affichés dans les différentes places publiques de Nouakchott
 
Il est important de saluer l’intention de la commission européenne de réviser le cadre réglementaire pour les infrastructures énergétiques en tenant compte de la possibilité de protéger la nature et de fournir des infrastructures énergétiques en même temps. Ainsi les lignes électriques et les câbles souterrains peuvent soigneusement être situés pour atténuer leur impact sur la faune sauvage.
Il est important de rappeler que les objets plastiques sont utilisés au quotidien par d’abord les emballages et ensuite par les vendeurs et acheteurs comme moyen de support, et si L’utilisation  n’est pas suivie d’un traitement qui les met hors d’état de nuire. Ces objets finiront dans les zones humides continentales ou dans les océans et constitueront de danger pour la flore et l’avifaune qui n épargne pas les hommes.
 
Le dénombrement des oiseaux d’eau de 2020 était un succès pour la Mauritanie car le Parc National du Banc d’Arguin a battu tous les records de l’année, avec un nombre de 1.7 millions d’oiseaux d’eau. Face à ce résultat extraordinaire, nous exhortons les populations Mauritaniennes d’appuyer la conservation des oiseaux d’eau et de nos zones humides  par l’adoption des comportements responsables dans la réalisation des activités leurs concernant et sur ce, nous déclarons PNBA site numéro 01 des oiseaux d’eau de l’année 2020
Read also:

Spring Alive is supported by

HC Group